Aller au contenu principal

Discours du Ministre à l'occasion des cérémonies d'inauguration du 4è Lac

Publié le : 07 juin 2018
Discours du Ministre à l'occasion des cérémonies d'inauguration du 4è Lac

Cet instant est mémorable et hautement symbolique pour nous tous ici présents : c’est l’inauguration des ouvrages du 4e lac.Je suis honoré et très ému de prendre la parole devant vous, Excellence Monsieur le Président de la République, pour vous exprimer la joie et la satisfaction que nous procure votre présence parmi nous.


En remontant le temps, nous nous rappelons les graves inondations que nous avons connues dans les années 1960-1970 et plus récemment en 2008 et 2010. Les dégâts enregistrés ont été énormes et restent vivants dans nos mémoires. Nous vivons encore aujourd’hui quelques inondations, certes à des proportions réduites, mais qui constituent des entraves sérieuses à la quiétude et au bien-être de nos concitoyens. Et le gouvernement sous votre impulsion, ne pouvait rester indifférent.

Sur vos orientations, Excellence Monsieur le Président de la République, les réflexions ont été menées pour aboutir en 2010, à la conception du Projet d’Aménagement Urbain du Togo, PAUT, dont la seconde phase a été entamée en 2013 par les différentes études devant permettre d’exécuter des travaux pour l’assainissement de la ville de Lomé. Les populations peuvent donc témoigner aujourd’hui.

S’inscrivant dans l’esprit et la lettre de votre mandat social, Excellence, vous avez procédé, nous nous en souvenons, au lancement le 26 novembre 2016, des travaux d’aménagement du 4e lac et d’assainissement de la ville de Lomé. A cette occasion, vous avez insisté sur la nécessité que les travaux se fassent le plus rapidement possible afin que les populations puissent bénéficier des bienfaits des ouvrages. Deux ans plus tard, vous voici encore présent pour  offrir aux populations, les ouvrages du 4e lac prêts pour usage. C’est la concrétisation de l’engagement que vous avez pris de faire du social, le cheval de bataille pour ce mandat. Excellence, Soyez-en remercié.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Mesdames et messieurs

Permettez-moi de vous présenter brièvement les ouvrages qui seront inaugurés aujourd’hui. Il s’agit d’un lac de 26 hectares de plan d'eau, des gros collecteurs de plus de 8 kilomètres de longueur et 28,3 kilomètres de caniveaux.

Au-delà de la construction des ouvrages, le PAUT II fait également de la sensibilisation pour le bon usage des dits ouvrages et aussi des études pour l’organisation de la gestion et de l’entretien des infrastructures d’assainissement.

Même si les travaux de construction sont terminés aujourd’hui, les autres composantes, notamment : la sensibilisation et les études vont se poursuivre, au moins jusqu’à la fin de cette année.

Je tiens à relever la capacité technique et managériale démontrée par l'équipe de coordination qui a permis au projet de se dérouler normalement.

Cet ouvrage vient s’ajouter à une longue liste non exhaustive de travaux de réhabilitation et d’amélioration du réseau de drainage des eaux pluviales et d’assainissement réalisés dans le grand Lomé. Nous pouvons citer entre autres, la construction des bassins de rétention d’eaux pluviales d’une capacité globale de 338 393 m3.

 Il s’agit :

Du bassin de Caméliéon à Adidoadin ;
Du Bassin du lycée d’Agoè ;
Du bassin de Takassi à BèKlikamé ;
Du bassin d’Agbalepodogan avec un canal le reliant  au bassin de Takassi ;
Du Bassin d’Aflao-Gakli ;
De la construction de 6,5 km de collecteurs dans les quartiers Agbalepedogan, Aflao-Gakli, Tokoin Forever et Tokoin-Auba ;
La construction d’un nouvel exutoire sous la rue de l’Ogou (dans les quartiers Nyékonakpoè et Kodjoviakopé à Lomé) ;
Des travaux de drainage des eaux pluviales des quartiers d’Adakpamé, et Akodésséwa-Kponou.


Aussi, le gouvernement conduit-il actuellement, le processus d’élaboration du Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme du Grand Lomé, dont l’objectif est de définir les principes d’assainissement et les principaux points de rejet des eaux usées et les endroits devant servir de centres de regroupement des ordures ménagères sur le territoire du Grand Lomé.

Comme je viens de le dire, le travail n’est pas encore fini. Nous devons maintenir les efforts pour que les résultats fixés soient une réalité.

Dans cette perspective, vous avez Excellence, lancé le 24 avril dernier le programme de lutte et de prévention contre les inondations dans le canton de Togblékopé d’un coût de 9 milliards de francs CFA, les travaux sont en cours d’exécution.

La création, le 12 décembre 2013 de l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP) dont la qualité des prestations sur le terrain n’est plus à démontrer, prouve à suffisance votre détermination à assurer un cadre de vie de qualité aux togolais.

Je nous invite donc à faire nôtre la politique de paix et de sécurité prônée par Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, sans lesquelles la réalisation des ouvrages précités et particulièrement de celui du 4è LAC n’est possible.

Aussi voudrais-je inviter les populations bénéficiaires à en faire bon usage.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Mesdames et messieurs,

Des travaux de cette envergure requièrent beaucoup de savoir-faire que les entreprises ont démontré à souhait, mais vont aussi et malheureusement avec des contraintes, des difficultés et parfois des incidents. Fort tristement, nous avons enregistré au cours des travaux des accidents au cours des travaux qui ont porté atteinte à l’intégrité physique de certaines personnes et endeuillé quelques familles. Permettez-moi, une fois encore, d’adresser, au nom de son Excellence, Monsieur le Président de la République, et du gouvernement, nos sincères compassions et condoléances aux différentes familles touchées et éplorées. Nous prions pour qu’elles trouvent le réconfort et la paix du cœur.

Avant de terminer mon propos, je tiens à faire une mention spéciale à l’Union européenne, qui a encore prouvé, si besoin en était, l’excellence de la coopération avec l’Etat togolais, en participant grandement au financement de cet important projet. Vous avez la preuve aujourd’hui que les 43 millions d’Euros de financement ont été convertis en des ouvrages utiles pour le drainage des eaux pluviales de la ville de Lomé. A travers vous, nous saluons et remercions l’Agence Française de Développement pour la présence et l’accompagnement technique dans la mise en œuvre de ce projet. C’est une somme d’appuis conséquents que le gouvernement apprécie et souhaite bénéficier encore dans le cadre d’autres initiatives que nous aurons à mener conjointement.

C’est le lieu de féliciter et de saluer le travail des entreprises et groupements qui se sont engagés, depuis plusieurs années pour la réussite de ce grand projet.

Que tous les agents de l’administration publique qui ont participé à la réalisation de ce beau et utile ouvrage trouvent ici les remerciements et félicitations du Président de la République et du gouvernement.

Je vous remercie

Top