Aller au contenu principal

LA COMMISSION D'INSPECTION A L'OEUVRE SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION A LOME

Publié le : 08 juil 2020
Visite de trois sites de construction d'immeubles par la commission d'inspection

Trois immeubles en construction visités par la commission d'inspection à Lomé ce 1er juillet

Ce mercredi 1er juillet  2020 la commission d’inspection a effectué une sortie en vue d’observer les travaux  de construction  sur certains chantiers à Lomé. 
Le premier chantier visité se trouve à l’institut NDE. Là, c’est un projet de construction d’un immeuble d’extension de l’infirmerie. Il s’agit d’un compartiment du rez-de-chaussée (RDC). La commission a observé et validé la poursuite des travaux, car il n’y avait aucun problème majeur à signaler. 
Le deuxième site inspecté est la maison HYUNDAI. Ici l’absence des responsables n’a pas permis de faire le travail. 
La dernière visite de chantier était au lieu dit ‘’la caisse’’ où se construit une maison d’habitation. Sur ce dernier site inspecté, la commission a recommandé, par rapport au sous-sol qui est en train d’être creusé, aux personnes impliquées de prolonger les fondations du RDC. Elle a fait remarquer qu’il manque plusieurs régisseurs et leur a demandé d’afficher le permis de construire à l’entrée du site. 
C’est ainsi que la sortie d’inspection a pris a fin. Les rapports sont archivés au niveau de la commission pour chaque inspection. La prochaine sortie d’inspection est prévue pour le mercredi 08 juillet 2020.
Pour finir, retenons que l’objectif de cette sortie d’inspection est de vérifier l’effectivité du permis de construire, de veiller au respect de la règlementation en matière d’urbanisme, de construction , d’hygiène, de sécurité et d’assainissement, de vérifier la prise en compte des dispositions du permis de construire, d’exiger le plan de recollement des travaux, de rassembler les éléments nécessaire à l’établissement d’un procès verbal de contrôle de conformité des travaux, de rédiger et signer le procès-verbal de contestation des infractions et enfin de vérifier la présence effective d’un bureau de contrôle sur le chantier. 
 

Top