Discours du ministre: Atelier de définition des profils appropriés des ouvrages d’art pour l’assainissement

Discours du ministre: Atelier de définition des profils appropriés des ouvrages d’art pour l’assainissement

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Monsieur le Préfet de Haho ;
Vénérable chef traditionnel ;
Mesdames et messieurs les représentants des organismes internationaux ;
Mesdames et messieurs les directeurs généraux et directeurs centraux ;
Mesdames et messieurs les représentants de la préfecture du Golfe et de la mairie de Lomé ;
Mesdames et messieurs les représentants de l’administration, de la société civile et du secteur privé ;
A vos titres,  rang et grades ;
Distingués invités ;
Mesdames et messieurs,
Qu’il me soit permis de vous exprimer ma profonde gratitude de vous compter parmi nous ce matin.
Notre rencontre, consacrée à la restitution et à la validation du rapport d’étude relatif à la construction d’ouvrages de drainage des eaux pluviales de la zone AUBA, revêt une importance capitale pour le gouvernement.
En effet, depuis 2007, notre pays a connu une succession d’inondations en général et particulièrement dans l’agglomération urbaine de Lomé. Cela a mis surtout à nue un réseau inefficace du système d’assainissement et de drainage des eaux pluviales, corollaire d’une croissance urbaine non maîtrisée.
Mesdames et messieurs,
S’il est établi que des sommes importantes ont été mobilisées à chaque fois pour faire face au fléau, force est de constater que beaucoup reste à faire pour juguler durablement le phénomène.
Face à cette situation, le gouvernement togolais, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, s’est engagé à trouver des solutions idoines en matière d’assainissement et de drainage des eaux pluviales. Il s’agit, entre autres, de l’élaboration du Plan directeur d’assainissement de la ville de Lomé réalisé en 2004 et de la mise en œuvre  du Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et services électriques (PURISE) financé par le Groupe de la Banque mondiale à hauteur de 55 milliards de F CFA. La mise en œuvre de ce projet, dans sa composante A1 relative au drainage des eaux pluviales, à permis de :

  • Curer plus de 70 km de caniveaux d’eaux pluviales dans la ville de Lomé ;
  • Construire trois bassins de rétention d’eaux pluviales à Agbalépédogan et Aflao-Gakli d’une capacité globale de 180 000 m;
  • Construire environ 500 mètres linéaire de caniveau et deux collecteurs enterrés d’une longueur totale de 2220 mètre linéaire pour drainer gravitairement les eaux pluviales des quartiers Tokoin-Forever et Tokoin Auba vers le Lac Est.

Après toutes ces réalisations, il est apparu nécessaire de réaliser des études complémentaires qui prennent en compte l’ensemble des préoccupations des riverains de cette  zone afin de résoudre durablement les problèmes récurrents d’inondation.
Le présent rapport d’étude, soumis à votre appréciation, est donc une continuation de ce qui s’est fait jusque là dans le cadre du PURISE qui vise à faciliter l’accès aux infrastructures et équipements urbains et par ricochet à améliorer le cadre de vie de nos concitoyens.
Durant ces 02 jours, vous aurez donc à :

  • examiner les conclusions relatives à l’étude hydrologique et hydraulique de la zone ;
  • étudier le dimensionnement des caniveaux et la conception des ouvrages proposés par le consultant ;
  • étudier les rapports topographique, géotechnique et socioéconomique ;
  • analyser les plans d’aménagement du bassin de rétention d’eau ;
  • faire des suggestions et recommandations pour l’amélioration du rapport du consultant.

 
Au regard de cette mission qui vous attend, je n’en doute point de vos qualités respectives pour une analyse approfondie de ce document de rapport. Mais d’ores et déjà, je vous exhorte à jouer avec efficacité votre rôle afin d’assurer une réussite totale à cet atelier.
Au bureau d’études, SEFCO international, j’adresse d’abord mes vives félicitations pour le travail réalisé et l’invite ensuite à prendre en compte toutes les recommandations pertinentes pour l’amélioration de la qualité du rapport.
Distingués invités ;
Mesdames et messieurs
C’est l’occasion pour moi ici d’exprimer une fois encore ma profonde gratitude à Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE qui ne ménage aucun effort pour assurer de  meilleures conditions de vie à la population togolaise.
 Ces remerciements vont également au gouvernement qui a financé l’élaboration de cette étude à travers le budget d’investissement et d’équipement.
Je voudrais enfin renouveler ma gratitude à l’ensemble des partenaires financiers qui accompagnent le Togo sur les chantiers qui visent l’amélioration du cadre de vie des Togolais et me féliciter par avance de l’intérêt qu’ils voudront bien accorder aux conclusions de la présente étude.
Vous souhaitant plein succès, je déclare ouverts les travaux de l’atelier de restitution et de validation du rapport de l’étude technique, d’impact environnemental et social avec élaboration du Dossier d’appels d’offres relatif à la construction d’ouvrages de drainage des eaux pluviales de la  « zone Auba » à Lomé.
Merci pour votre attention