• Accueil
  • Une délégation de Shelter Afrique au Togo

Une délégation de Shelter Afrique au Togo

Une délégation de Shelter Afrique au Togo

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cette visite a pour objet de s’entretenir avec les plus hautes autorités du pays au sujet des difficultés liées à la crise imminente de liquidité et de capitaux de SHELTER-AFRIQUE.

Notons qu’en 1982, les Chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique, la banque africaine de développement (BAD) et la société africaine de réassurance (Africa-Re) ont créé la société pour l’habitat et le logement territorial en Afrique (Shelter-Afrique) avec pour mission d’assister les institutions des secteurs public et privé à identifier, financer et mettre en œuvre des projets résidentiels avec les infrastructures urbaines connexes, destinés à réaliser l’objectif du « logement pour tous ».

Institution panafricaine de financement, Shelter-Afrique regroupe quarante quatre (44) Etats africains membres dont le Togo, classés comme actionnaires de la catégorie « A », la banque africaine de développement (BAD)  et la  société africaine de réassurance, classées comme actionnaires de la catégorie « B ».

Il importe de rappeler qu’en 2008, le Togo avait abrité la vingt septième (27ème) assemblée générale annuelle.

A la suite de la trente cinquième (35ème) assemblée générale annuelle tenue à Abuja au Nigéria le 02 juin 2016 et de l’assemblée générale extraordinaire tenue le 31 janvier 2017 à Nairobi au Kenya.

Les actionnaires (les pays membres), conscients des besoins urgents en liquidité à court terme pour faire face au passif imminent et la nécessité d’injecter des capitaux pour mettre en œuvre la nouvelle stratégie 2016-2020 du logement à faible revenu, ont adopté, à l’unanimité, les résolutions suivantes :

  1. le paiement des arriérés de souscription au capital depuis l’appel de fonds fait le 10 juin 2013 au cours de la trente deuxième (32ème) assemblée générale annuelle tenue à N’Djamena au Tchad ;
  2. le paiement des nouvelles souscriptions au capital-actions par les actionnaires afin de satisfaire aux exigences de fonds propres en matière de capital de la stratégie 2016-2020 ;

      3. le renflouement de la BAD relativement à la crise de liquidité à court terme.

Le paiement des arriérés pourra faciliter les démarches éventuelles du Togo en vue de :

  • bénéficier de l’appui financier pour la réalisation des projets immobiliers en cours et à venir à l’instar du Sénégal, du Ghana, du Nigéria, de la Côte d’Ivoire, et du Kenya ;
  • solliciter en tant qu’Etat membre, l’accompagnement de Shelter Afrique dans la mise en œuvre des projets de construction de logements sociaux ;
  • être éligible au  Conseil d’Administration (organe de décision), postuler au poste du  directeur  général ou à la  présidence du  groupe ;
  • bénéficier de l’expertise de l’institution en vue du renforcement des capacités et de la formation des opérateurs immobiliers locaux par le biais de la fondation Shelter Afrique.