Aller au contenu principal

LES CADRES UNIR DE LA PREFECTURE DE TCHAOUDJO OFFRENT DU MATERIEL DE TRAVAIL AUX COUTURIÈRES ET COIFFEURS DE LA LOCALITÉ AU NOM DU PRÉSIDENT FAURE GNASSINGBE.

Publié le : 28 jan 2020
Des cadres UNIR de Tchaoudjo, au rang desquels madame le ministre Koko Ayéva en charge de l’urbanisme, volent au secours de leurs frères et sœurs en offrant 30 machines à coudre aux couturières et couturiers et 30 tondeuses aux coiffeurs et coiffeuses des quatre communes de la préfecture.

Des cadres UNIR de Tchaoudjo, au rang desquels madame le ministre Koko Ayéva en charge de l’urbanisme, volent au secours de leurs frères et sœurs en offrant 30 machines à coudre aux couturières et couturiers et 30 tondeuses aux coiffeurs et coiffeuses des quatre communes de la préfecture.
 

Ce don qui crée soixante emplois directs et des centaines d’emplois indirects s’inscrit dans le cadre du PND, cher au président de la république Faure Essozimna Gnassingbé, qui travaille à sortir la jeunesse de la précarité et de la pauvreté, a laissé entendre le commissaire de l’OTR, Ahmed Adoyi Essowavana. Chaque canton de la préfecture peut bénéficier de ce don à travers au moins un ou deux de ses artisans. 
Quant à la ministre Koko Ayéva, elle a exprimé toute sa joie. Comme les bénéficiaires, elle a remercié le chef de l’Etat pour tout ce qu’il ne se lasse de faire à l’endroit de la jeunesse de Tchaoudjo et les a exhortés à en prendre soins afin que d’autres artisans (maçons, menuisiers, électriciens) puissent aussi en bénéficier un jour.  
Les membres de cette délégation composée de l’ambassadeur Ouro-SAMA Mouhamed, du commissaire  de l’OTR, Ahmed Adoyi Essowavana, du député à l’assemblée nationale Issa Touré Salahedine et des membres de l’association Synergie Plus, ont saisi l’occasion pour convier la jeunesse à rester mobilisée afin d’être reconnaissant à l’endroit du président Faure, candidat à la présidentielle du 22 février 2020.
Le représentant du pouvoir central, Mompion Matéyindou, a plaidé afin que  les cadres apportent leurs aides aux  autres artisans et souhaité que la préfecture reste dans la paix, le vivre ensemble avant, pendant et après la prochaine présidentielle. Que Tchaoudjo soit un exemple en montrant aux autres sa capacité à surmonter les difficultés. 
 

Top