Aller au contenu principal

LES INGENIEURS POSSEDENT DESORMAIS UN CADRE LEGAL D’EXERCICE DE LEUR PROFESSION : LA LOI INSTITUANT L’ORDRE NATIONAL DES INGENIEURS DU TOGO(ONIT) A ETE VOTEE PAR LES DEPUTES A L’ASSEMBLEE NATIONALE CE LUNDI 09 MARS 2020

Publié le : 11 mar 2020
La loi votée comporte cinquante et un (51) articles regroupés en sept titres.

La loi votée comporte cinquante et un (51) articles regroupés en sept titres.

L’ingénieur est à la base des activités de tous les secteurs socio-économiques. Apte à résoudre les problèmes d’ordre technique et technologique, l’ingénieur étudie, conçoit, réalise, construit, fabrique, maintient, innove et optimise. L’ordre est un atout indispensable à l’exercice efficace et responsable d’une profession si essentielle pour le développement de la nation.
La loi votée comporte cinquante et un (51) articles regroupés en sept titres. Le premier traite de l’objet de loi, des définitions, le second des organes de l’ordre national des ingénieurs et leurs attributions. Le titre III (articles 19 à 26), est consacré aux missions de l’ingénieur, Le titre IV (articles 27 à 33),  énonce les conditions d’exercice de la profession. Le titre V (articles 34 à 43   relatif à l’admission aussi bien des nationaux que des étrangers à l’ONIT, le titre VI (articles 44 à 45) a trait à l’exercice illégal de la profession d’ingénieur, et puis le titre VII (46 à 51) est consacré aux dispositions diverses et transitoires.
En votant à l’unanimité cette loi selon Mme le ministre Koko AYEVA, commissaire du gouvernement, les députés à l’assemblée nationale  ont donné un outil précieux à l’exécutif afin de lui permettre de lutter efficacement contre l’exercice illégal et non conforme de la profession d’ingénieur dont les conséquences néfastes ne sont plus à démontrer et de mettre à contribution les ingénieurs, à travers l’ONIT,  dans l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement (PND) 2018-2022. C’était en présence de son collègue de l’enseignement supérieur, Professeur Koffi AKPAGANA.
Clôturant les travaux la présidente de l’assemblée nationale, Yawa Dzigbodi TSEGAN, après l’adoption du code foncier et la codification du métier d’architecte et d’urbaniste, la réglementation de l’exercice de la profession d’ingénieur et la création de l’ordre national des ingénieurs au Togo est un pas de plus dans l’organisation des acteurs clés du processus d’urbanisation et de modernisation de notre pays. La loi répond également aux directives de l’UEMOA pour l’harmonisation des fonctions d’ingénieurs et d’ingénieurs-conseils dans le pays membres.

 

Top